musique, lutherie déjantée

musique, lutherie déjantée

Triangle électrique... le chantier débute !

Eh bien voilà, j'en parlais précédemment, le temps de cogiter un peu à la façon dont j'allais lui donner forme, le design, l'ergonomie tout ça tout ça... j'ai commencé hier à construire un triangle électrique.

Il me faudra quelques heures de boulot, je pense, pour aboutir à quelque chose de fonctionnel et agréable à regarder mais ça ne me fait pas peur du tout.

 

Côté outillage, je vais avoir besoin de peu de choses : une perceuse, une scie à chantourner ou une scie sauteuse avec une lame pour des coupes courbes à petit rayon (because petit objet et donc petites coupes), du papier de verre et de la colle à bois, ainsi qu'un fer à souder, une pompe à dessouder et un tournevis. Passons aux fournitures...

 

Pour commencer, il me faut du bois, quelques éléments pas trop grands, juste de quoi faire un support pour accrocher le triangle et contenir la partie micro de l'engin. J'opte pour un morceau de sapin et quelques bouts de contreplaqué fin récupérés sur une vieille armoire.

 

 

 

Ensuite il faut évidemment un ... triangle ! J'ai eu celui-ci pour une dizaine d'euros dans mon magasin de musique préféré (le vendeur m'a fait une belle ristourne, merci beaucoup). Il est assez grand, de couleur dorée et sonne déjà pas mal, alors amplifié...

 

 

Et enfin, puisqu'on parle d'amplifier l'objet, un micro de guitare électrique sera nécessaire. Pas besoin de chercher puisqu'Oliver m'a donné une vieille pelle cassée à cette fin (récup du micro, potard de volume et prise jack). Et un ampli pour les tests, cela va de soi.

 

 

Bon, maintenant que tout est réuni, y a plus qu'à s'y mettre...

 

D'abord, traçage de la base du support sur une planche de sapin, celle-ci servira à fixer le triangle, et le micro y sera inséré, donc il faut prévoir un trou assez important.

 

 

Une fois le traçage effectué, il faut ouvrir. C'est donc muni d'une vrille/râpe à bois que je perce les quatre coins de mon ouverture pour le micro, je finis la découpe à la scie sauteuse

 

 

Après avoir découpé deux lames de contreplaqué, j'entame le collage du boîtier qui habillera le dessus de cette planchette et accueillera l'électronique (potard et prise jack). Désolé, je n'ai pas toutes les photos (je suis plus à mes bricoles que derrière l'appareil ;) ! ).

 

 

Pour le couvercle, j'ai opté pour une poignée "vintage" du plus bel effet...

 

 

Vient ensuite le ponçage de la boîte, en vue d'égaliser les bords et d'y coller le couvercle...

 

 

...et les dernières retouches pour le support : découpe plus "esthétique", et réalisation d'un cache micro (j'ai comme par hasard fait une découpe trop grande dans mon support et le cache micro d'origine passe au travers !!! ;P )

 

 

Bon, je n'ai plus qu'à démonter la guitare et en extraire la substantifique moëlle de notre nouvel instrument... et peaufiner l'assemblage. Suite au prochain épisode !



08/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres