musique, lutherie déjantée

musique, lutherie déjantée

le guitouki, ou la bouzoutare, à vous de voir...

...ou comment du contenu de plusieurs poubelles temporellement et géographiquement éloignées on peut trouver de quoi faire sonner des cordes.

 

https://static.blog4ever.com/2011/08/520173/artfichier_520173_447456_201202020854988.jpg

 

 

 

Il y a maintenant un bon moment, un ami connaissant mon goût pour les recyclages musicaux m'a offert une épave de guitare acoustique, un modèle de luthier de 1931 venant de Mirecourt... totalement ruiné par les outrages du temps et du manque de soin.

Les cordes étaient le dernier lien entre le manche et la caisse de résonance, la table d'harmonie fracassée, plus de chevalet et un sillet hors service, la touche vrillée de la 12ème à la 18ème frette. Un vrai délice ! mais ne sachant trop qu'en faire à ce moment là, je l'ai accrochée dans mon entrée, histoire de faire une déco destroy.

 

Puis à Noël dernier, ma chérie m'a offert une scie à chantourner, avec laquelle j'ai pu construire le tongue drum de mon dernier article (bonne année vidéo). Chemin faisant, je me suis donc dit que j'allais peut-être essayer de ressuciter cette vieille guitare,enfin du moins d'en faire quelque chose de jouable.

 

Tout d'abord, élimination de l'inutile : adieu caisse de résonance pétée, adieu table d'harmonie. Seul le manche est récupérable, les mécaniques fonctionnent encore et malgré leur tête bizarre, elles ont l'air solides.

 

Ensuite que faire ? c'est bien beau un bout de bois déjà tout prêt mais il me faut un corps quelconque à assembler avec. Et puis avec le temps, peut-être que le manche a faibli un peu, et que les six cordes d'une guitare vont lui sembler rudes.

 

Au lieu de six cordes, je vais plutôt en mettre six, enfin trois cordes doublées, accordées en MI SI MI ou RE LA RE, un truc du genre bouzouki ou dulcimer, avec des cordes fines, la tension sera sans doute plus faible qu'avec les trois grosses cordes graves de la guitare.

 

Pour le corps, j'ai bien envie de garder l'idée acoustique de l'instrument, de faire une vraie caisse de résonance, en bois, enfin en contreplaqué, j'en ai récupéré du très fin (3mm) en grande plaque, et aussi du plus costaud (5mm) en grandes chutes.

 

La forme de la caisse s'inspire du strumstick (instrument diatonique triangulaire et élancé) et des guitares de voyage, à cela près que je me suis servi de la forme également triangulaire du talon du manche pour profiler ma caisse, qui par donc d'un triangle pour se terminer en trapèze.

Les éclisses et le fond sont en contreplaqué de 5mm, et la table (en bas de l'article, admirez la rosace chantournée et design, à la fois image de tradition et de modernimse) en 3 mm. l'extrémité large de la caisse est faite avec une latte épaisse de sommier Iképrout, récupérée à la poubelle comme tout le reste.

 

J'ai d'abord vissé et collé les éclisses sur le manche, puis ajouté de la même façon le bout épais. Une fois la colle séchée, j'ai sorti une grande cale de ponçage et j'ai nivelé tout l'assemblage, j'ai rajouté des renforts collés pour venir poser le fond et la table.

 

Pour ces deux derniers, j'ai procédé à un barrage, collage de barres de renforts intérieurs en forme de lame (enfin dans une guitare, perso, ce sont de tout petits tasseaux carrés de 6x6mm). Et c'est là que je pense avoir merdé, enfin j'm'en fous un peu à vrai dire, mais j'ai d'abord collé le fond, collé ses barrages une fois le fond posé. Puis j'ai installé les barrages de la table sur la caisse pris un peu en force et collés vaguement, et puis j'ai beurré le tout de cole à bois et j'ai posé la table d'harmonie. Du coup le collage est pas super, et ça s'entend un peu quand je m'excite un peu trop sur l'instrument (petit grésillement, sorte de pédale de distorsion acoustique intégrée pour faire plus rock'n'roll).

 

Ensuite, colmatage de toutes les petites rainures aux angles de la caisse de résonance et ponçage jusqu'à ce qu'on ne sente plus de différence entre le fond les éclisses et la table.

 

Le chevalet et le sillet ont été délignés dans un tasseau de hêtre et façonnés à la scie à chantourner, le cordier quand à lui, provient toujours de la vieille épave de guitare.

Et le tout fini à l'huile de lin.

 

En attendant une petite vidéo de démonstration, je vous fais au moins voir la bête, j'ai pas pris le temps de la photographier pendant sa création, voilà simplement le résultat final.

 

https://static.blog4ever.com/2011/08/520173/artfichier_520173_447450_201202020505314.jpg

 

Après quelques recherches sur le net, j'ai pu constater que mon instrument était assez proche du bouzouki turc (même accordage, même nombre de cordes, manche chromatique).
Et c'est vrai que le son invite au voyage...
En vous souhaitant une bonne fin de semaine...https://static.blog4ever.com/2011/08/520173/artfichier_520173_447448_201202020504507.jpg
 
https://static.blog4ever.com/2011/08/520173/artfichier_520173_447455_201202020854524.jpg


01/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres